Calculateur de rente
15.12.2020

Degré de couverture 
en date du 30 septembre 2020
Rémunération en 2021

La CP Siemens a réalisé une performance globale remarquable durant un exercice 2019/2020 marqué par la pandémie de COVID-19

CP Siemens: degré de couverture de 113,59 % en date du 30 septembre 2020
Durant l'exercice 2019/2020 (1er octobre 2019 au 30 septembre 2020), la CP Siemens a réalisé une performance globale de 2,15 % (exercice précédent: 7,67 %). Ce résultat se doit en grande partie aux gains sur le cours des actions du portefeuille de même qu'aux bénéfice comptales dégagés par les biens immobiliers.

Avec un degré de couverture de 113,59 % (exercice précédent: 115,23 %), les réserves de fluctuation de valeur nécessaires étaient intégralement constituées. Le recul par rapport à l'année antérieure s'explique entre autres par une augmentation additionnelle de 64 millions de la provision déjà constituée durant l'exercice antérieur pour la baisse du taux technique. Elle s'élève désormais à 194 millions de francs et garantit que les engagements liés au versement des rentes puissent s'inscrire au bilan, le moment venu, avec un taux plus conservateur encore de 1,25 % au lieu des 2 % actuels, afin que la CPE Siemens conserve sa santé et sa stabilité.

Le rapport annuel 2019/2020 sera remis aux destinataires fin janvier 2021. En outre, le rapport annuel ainsi que le rapport financier (comptes annuels détaillés, uniquement disponibles en allemand) seront publiés sur notre site internet au même moment.

Rémunération en 2021 / Renonciation à l'ajustement des rentes
Afin que les assurés actifs participent à la performance globale de l'exercice 2019/2020, les avoirs de vieillesses seront rémunérés à 2,0 % l'année civile 2021 (exercice précédent: 2,5 %), à titre unique et discrétionnaire. Cette rémunération vaut aussi bien pour les comptes d'épargne que pour les comptes de retraite anticipée. De la sorte, la rémunération 2021 se situe nettement au-dessus du taux d'intérêt actuel et du taux minimal LPP de 1 % prescrit par le Conseil fédéral.

Ces dernières années, la rémunération effective créditée aux assurés actifs se situait généralement en-dessous du taux technique déterminant pour la définition des engagements liés au versement des rentes et en-dessous du taux de projection également. Pour cette raison et par suite de la provision additionnelle constituée le 30 septembre 2020 pour la baisse future du taux technique, le Conseil de fondation a décidé de ne pas ajuster les rentes courantes en date du 1er janvier 2021.