Lexique

A   B   C   D   E   F   H   I   L   M   O   P   R   S   T   V  

Actifs

Capitaux de la fondation figurant au bilan.

Action

Titre représentant une fraction du capital social d'une entreprise (société anonyme). L'action est une valeur réelle et constitue une fraction des fonds propres d'une société anonyme. Son rendement et sa valeur marchande (cote en bourse) se basent ainsi selon la capacité de rendement économique de l'entreprise correspondante et peuvent, par conséquent, être sujets à de sensibles fluctuations de cours.

Affaires lombard

Garantie de crédit contre nantissement de biens meuble, facilement négociables (marchandises ou titres).

Agence de notation

Entreprise spécialisée dans la notation. Exemples : Standard & Poor's, Moody's.

Agio

Egalement : prime, majoration, plus-value, report. Sur les marchés boursiers: différence entre la valeur nominale et le plus haut du cours de bourse d'un titre de placement, exprimé en % de la valeur nominale (par ex. pour une obligation). Dans le commerce des pièces de monnaie: plus-value d'une pièce de monnaie (ou médaille) par rapport la valeur du métal. Sur le marché des changes: différences entre le cours au comptant et le court terme le plus élevé. Contraire: disagio ou déport.

AI

Assurance-invalidité fédérale

Amortissement

Prise en compte, pour des raisons techniques et économiques, de la réduction de valeur progressive pour tenir compte de l'usure et de la dépréciation d'immobilisations figurant au bilan par la réduction de la valeur comptable à la charge des comptes annuels. Les créances vis-à-vis de débiteurs devenus insolvables sont également amorties.

Annuité

Somme versée chaque année en paiement des intérêts et taux d'amortissement d'une dette déterminée. Les annuités demeurant invariables, la part des intérêts à payer diminue et la part de l'amortissement augmente (paiement cumulé).

Asset Allocation

Répartition d'un portefeuille selon devises et instruments de placement.

Benchmark

«Règle graduée», valeur de référence – par exemple, un indice d'actions ou le cours, respectivement le rendement d'un emprunt obligataire représentatif – dans l'optique de l'analyse de la performance d'un portefeuille.

Bénéfice comptablePerte comptable

Différence résultant de la revalorisation des postes de l'actif ou de la dépréciation des postes du passif (par exemple de réserves) en comparaison avec des valeurs antérieures.

Bon de participation

Titre de participation incorporant des droits patrimoniaux. Contrairement à l'action, le bon de participation peut être morcelé en n'importe quelle valeur nominale. Abréviation dans les cotes de valeurs mobilières: BP.

Capital

L'expression «Capital» se réfère aux passifs et montre de quelle manière la fortune figurant dans les actifs a été financée. On distingue entre fonds propres (moyens apportés par le possesseur ou par les propriétaires de l'entreprise) et fonds de tiers (prêts, engagements, etc.).

Capital risque (Venture Capital)

Capital risque signifie à la fois capital risque, capital de fondation ou capital de départ. Il s'agit de fonds propres, en général de capitaux-actions, qui sont mis à disposition par des privés ou des instituts de financement en partenariat avec les initiateurs d'un projet ou avec les fondateurs d'une entreprise en vue de l'extension, la création ou le développement d'une entreprise. Cette procédure ne concerne que des projets présentant un potentiel de croissance élevé et une création de valeur élevée.

Cash-flow

Terme d'origine américaine par lequel on entend les moyens dégagés par une entreprise durant une période déterminée, en règle générale durant un exercice. Le cash-flow englobe le bénéfice net réalisé, les dotations des provisions, les amortissements sur valeurs réelles et participations, de même que sur d'autres provisions éventuelles.

Coefficient alpha

Indice de rentabilité qui exprime la performance hors risque dun fonds de placement. Si le rendement moyen d'un titre ou d'un portefeuille est supérieur celui escompté par rapport au risque marché, le coefficient alpha est positif. En revanche, si le rendement moyen est inférieur, le coefficient alpha est négatif.

Coefficient bêta

Coefficient de mesure de la sensibilité ou de l'élasticité du cours d'une action ou d'un portefeuille par rapport au marché dans son ensemble. Un coefficient bêta > 1 signifie que l'action ou le portefeuille correspondant est soumis des variations relativement importantes de rentabilité et comporte donc un risque systémique plus important que celui inhérent au marché dans son ensemble. Cf. également coefficient alpha.

Consolidation de crédits de construction

Dans le cadre du crédit de construction accordé, le bailleur de fonds paye les factures dûment visées par le maître d'œuvre. Périodiquement (en règle générale chaque trimestre), l'intérêt convenu est facturé. Comme il est d'usage, le bailleur de fonds facture, à part l'intérêt convenu, une commission (environ 1/4 % par trimestre). Après finition des travaux, lorsque le décompte de construction est établi, le solde est converti en un prêt fixe (hypothèque). C'est ce que l'on appelle la consolidation. Par la suite, un intérêt hypothécaire est facturé sans commission.

Corrélation

Mesure de la relation linéaire entre deux séries de chiffres (par ex. performance d'un titre de placement et évolution du marché). Une corrélation positive signifie que la hausse de la valeur d'une variable entraîne l'augmentation de l'autre. Une corrélation négative signifie que la hausse de la valeur d'une variable entraîne la baisse de 'lautre. Conformément la définition, la corrélation varie entre +1 (parfaitement positive) et 1 (parfaitement négative). Une corrélation 0 signifie qu'il ny a pas de lien de corrélation entre les deux variables.

Cotation

Avec la cotation, un titre est admis au commerce en bourse et paraît dans la cote officielle des valeurs mobilières. La cotation est liée à des conditions. C'est ainsi que seules les actions et obligations d'entreprises ou de corporations de droit public, qui rendent publiquement des comptes et publient un rapport de gestion sous forme imprimée, sont cotées.

Courtage

Rémunération versée sous forme de commission aux courtiers en bourse pour l’achat ou la cession de titres de placement. Généralement le commissionnement est dégressif, à savoir que les opérations avec un important volume de transactions coûtent proportionnellement moins cher que les opérations sur des petits volumes.

Dépôts à terme

Fonds productifs d'intérêts déposés à terme (un jour d'échéance déterminé, en règle générale trois, six ou douze mois).

Dividende

Part de bénéfice par action distribuée par une société anonyme. Le dividende est fixé par l'Assemblée générale sur proposition du Conseil d'administration.

Droit de gage

Droit réel limité conférant à son titulaire une maîtrise partielle de la chose servant de garantie. En cas de défaut du débiteur, le créancier gagiste a le droit de réaliser le gage en remboursement de la dette.

Droit de négociation

Egalement: timbre de négociation. Droit de négociation prélevé par l’Administration fédérale des contributions sur les achats et les cessions de titres suisses et étrangers opérés par des commerçants de titres suisses.

Duration

Durée moyenne pondérée de l'ensemble des flux financiers (intérêts, remboursement) d'un instrument taux fixe. La duration est un indicateur de mesure du risque de variation des taux d'intérêt pour les positions et les placements soumis aux fluctuations des taux d'intérêt.

Emprunt

Dette à moyen ou long terme contractée à un moment déterminé, en général à intérêt fixe, divisée en parts égales représentées par des obligations.

Emprunt à option

Obligation à option avec certificat d'option. Le certificat d'option peut être détaché du titre (de l'obligation) et échangé durant une certaine période à un prix fixé d'avance – selon les conditions de souscription – en actions ou en bons de participation.

Fonds de placement

Le fonds de placement (également dénommé fonds d'investissement) consiste en une fortune réunie par des investisseurs à la suite d'un appel public afin de procéder à des placements collectifs de capitaux et géré par la direction des fonds selon le principe de la répartition des risques pour le compte des investisseurs.

Fonds indexé

Fonds de placement qui tente de reproduire dans sa sélection de titres la structure d'un indice boursier reconnu.

Fonds pour fluctuations de cours

Réserve pour fluctuations destinée à compenser les variations de valeurs réalisées et non réalisées (gains et pertes) sur les placements de titres.

Fortune

Dans la terminologie en usage dans la comptabilité, l'expression «Fortune»englobe les valeurs dont l'entreprise ou l'institution de prévoyance impliquée peut disposer et qui, en fonction de la date de leur disponibilité, peuvent être évaluées. Seuls des postes figurant à l'actif du bilan peuvent être désignés par la notion de fortune.

Fund of Funds

Fonds de placement investi dans différents autres fonds avec diverses stratégies d'investissement.

Hedge Fund

Groupement privé d'investissement opérant sur les marchés financiers internationaux dans le but de dégager des rendements absolus et une croissance rapide de ses actifs. Les Hedge Funds utilisent différentes méthodes de couverture, sont peu réglementés et n'intègrent qu'un nombre limité d'investisseurs pour pouvoir définir leur stratégie d'investissement de manière flexible. Au regard du droit suisse, les Hedge Funds sont considérés comme des autres fonds présentant un risque particulier car ils se soumettent très peu de restrictions en matière de placement et de choix des instruments financiers. Par ailleurs, outre la commission de gestion, les Hedge Funds imposent généralement une participation aux bénéfices en fonction de la performance pour la direction du fonds. En matière de Hedge Funds, la distinction ne se fait pas selon la nature du placement (fonds d'actions ou d'obligations) ou de l'orientation géographique ou sectorielle, mais selon la stratégie (par ex. Arbitrage, Macro, Event-Driven ou Opportunistic).

High-Yield-Bond

Egalement: Junk-Bond. Obligation classée par les agences de notation dans la catégorie BB+ ou inférieure, et/ou affectée une notation équivalente. En raison de leur mauvaise notation de crédit, les High Yield Bonds ont un rendement supérieur que les titres jouissant d'une meilleure notation, mais les risques inhérents sont également supérieurs. Les entreprises et les pays émergents sont les principaux émetteurs dobligations fort rendement (High Yield Bonds).

Indice des actions

Valeur caractéristique servant à suivre l'évolution des actions ou de groupes d'actions à la Bourse (par exemple, Indice Dow Jones).

Indice Dow Jones

Indice des actions déterminant des USA. Il existe depuis 1897 et est déterminé toutes les demi-heures durant la Bourse par la Maison d'édition Dow Jones sous forme de trois indices partiels: valeurs industrielles, transports et services publics. Un indice global est calculé à partir de ces indices partiels. C'est toutefois l'indice des valeurs industrielles qui recueille la plus grande attention; il est souvent mis sur le même plan que le «Dow Jones». L'indice est calculé, en ce sens que la somme des cours de clôture journaliers est divisée par le nombre d'actions traitées. L'indice Dow Jones Industriel n'englobe que 30 titres, malgré tout il reflète de manière très fiable la tendance générale de la bourse. Le grand avantage du Dow Jones réside dans sa comparabilité sur une longue période.

Institution supplétive

La Fondation institution supplétive LPP est une institution de prévoyance nationale. Elle est mandatée par la Confédération pour servir de filet de sécurité au 2e pilier.

Instruments dérivés

Un dérivé est un contrat qui, en réalité, découle d'un instrument financier, par exemple un droit d'achat ou de vente à un prix de base défini préalablement. En quelque sorte, les titres financiers tels que les actions et obligations, les métaux précieux, les devises, les indices (le Swiss Market Index, par exemple), les taux d'intérêt ou les articles de commerce servent de valeur de base pour les contrats à terme et les contrats à option. Un élément important des dérivés financiers est l'effet de levier ainsi dénommé (également désigné par l'expression leverage): la souscription de positions à options ou de positions «Futures» n'exige qu'une fraction du capital qui serait nécessaire pour l'acquisition de la valeur de base concernée. En règle générale, les fluctuations de cours des dérivés sont cependant extrêmement importantes compte tenu de la valeur de base et, au demeurant, dans les deux directions vers le haut et vers le bas.

Intérêts courus

Intérêts courus depuis la dernière échéance d'intérêt jusqu un terme défini.

LSV

Recouvrement direct: encaissement de créances revenant périodiquement (par exemple: intérêt de prêt). Les données afférentes au recouvrement direct sont remises au centre de calcul des banques par le bénéficiaire au moyen d'un support de données (bande magnétique, cassette, disquette). Le règlement de la facture intervient automatiquement, sur la base d'une autorisation de recouvrement dûment signée une fois pour toutes par le débiteur (trafic des paiements sans numéraire).

Management passif

Stratégie de gestion de portefeuille (gestion d'actifs), selon laquelle le gestionnaire tente d'égaler la performance d'un indice de référence, opérant ainsi aussi peu de transactions que possible pour minimiser les coûts de transaction.

Obligations

Titre d'emprunt constitué sous forme de titre avec taux d'intérêt fixe ou variable (indexé) et pour une durée fixe (échéance fixe). Les formes les plus fréquentes en Suisse sont les obligations qui, une fois cotées, sont négociables en bourse (durée, au moins huit ans), ainsi que les obligations de caisse émises par les banques au fur et à mesure des besoins et non négociables en bourse (durées, entre 3 et 8 ans).

Obligations de caisse

Reconnaissance de dette à moyen terme émise par une banque au fur et à mesure de ses besoins, en montants ronds, la plupart du temps pour une durée de trois à huit ans.

Option

Convention selon laquelle une partie au contrat octroie le droits exclusif d'acheter (Call) ou de vendre (Put) une quantité définie par avance d'une marchandise ou d'une valeur un prix déterminé pendant une période donnée. Les options sont négociées sur les marchés boursiers terme ou sur les marchés des options négociables.

Option put

Option, qui autorise mais n'oblige pas l'acheteur à vendre une valeur de base déterminée en une quantité déterminée à un prix fixé à l'avance (prix d'exercice) jusqu'à ou à une date déterminée.

Outperformance

Surperformance: évolution du cours d'une action ou d'un portefeuille qui surpasse un référentiel de comparaison. Contraire : Underperformance.

Performance

Résultat, rendement, évolution de la valeur d'un portefeuille

Placement alternatif

Placement de fonds qui ne sont pas affectés des produits de placement traditionnels, comme les actions, les obligations ou les produits du marché monétaire. Les placements alternatifs affichent une faible corrélation avec le marché des actions et des emprunts obligataires. Ils conviennent donc pour les investisseurs qui souhaitent diversifier leur portefeuille. Exemples : Private Equity, Hedge Funds, matières premières et immobilier.

Point de base

Un centième de point de pourcentage. Le point de base est utilisé pour le calcul des écarts de rendement pour les instruments de taux d'intérêt.

Politique de placement

Directives établies lors du placement de capitaux selon les exigences de la sécurité, de la répartition des risques, du maintien de la valeur, de la réalisation de bénéfices et du rendement.

Portefeuille

Portefeuille de titres: le portefeuille de titres représente l'ensemble des titres gérés par une banque, respectivement les placements en titres d'un client individuel.

Provisions

Postes du passif du bilan alimentés par le débit du compte de résultats et destinés à la couverture d'engagements futurs ou de pertes prévisibles. Dans le bilan, les provisions sont souvent comptabilisées dans les passifs divers.

Rating

Notation en fonction de leur solvabilité des débiteurs, des entreprises, des banques ou des Etats, mais aussi des titres émis par eux. Les notations sont émises en interne dans les banques ou publiées par des agences spécialisées.

Ratio de Sharpe

Indice de performance d'un portefeuille ajusté des risques qui mesure l'écart de rentabilité par rapport l'écart type de la rentabilité de ce portefeuille. Un ratio Sharpe élevé signifie qu'avec un faible risque, il est possible de réaliser une bonne performance.

Refinancement

Souscription de crédits par des banques, dans l'optique de garantir elles-mêmes des crédits, par exemple: refinancement auprès de l'institut d'émission (réescompte), refinancement sur l'euromarché.

Rendement

Revenu du capital investi exprimé en pour cent. Dans le cas des actions et des obligations, le rendement résulte du rapport entre le dividende, respectivement le taux d'intérêt nominal, et le cours boursier. Dans le cas des titres, on parle d'un rendement brut avant déduction de l'impôt à la source et d'un rendement net après déduction de l'impôt à la source, de taxes, etc.

Rétrocession

Restitution d'une partie des commissions perues par une banque une autre banque ou un intermédiaire, par ex. pour les opérations d'émission ou dans le cadre d'un consortium.

Securities Lending and Borrowing

Abréviation: SLB. Prêt et emprunt de titres sur une durée déterminée ou indéterminée contre la perception d'une commission et le dépt de sûretés. Cette prestation financière est conue spécialement pour les grands comptes client avec des portefeuilles de titres internationaux. La demande concerne essentiellement les opérations d'arbitrage, de couverture ou de financement à plus long terme.

Shareholder value

Shareholder: associé d'une société anonyme, respectivement détenteur d'une ou plusieurs actions.Shareholder value: (valeur actionnariale) La maximisation de la Shareholder value englobe les efforts des cadres responsables d'une société pour augmenter en permanence la valeur de l'entreprise en faveur des actionnaires.

Stakeholders

Groupes économiques, étatiques ou autres groupes sociaux (par exemple, actionnaires, collaborateurs, clients, fournisseurs, autorités fiscales), qui font valoir un intérêt aux prestations et au résultat financier d'une entreprise.

Théorie moderne du portefeuille

Théorie de portefeuille qui vise à optimiser les portefeuilles clients en diversifiant les placements l'international. La théorie moderne du portefeuille est un modèle financier développé l'américain H. M. Markowitz.

Valeur comptable

1. Montant pour lequel un poste de l'actif figure au bilan (valeur au bilan). Si la valeur comptable et inférieure au montant effectivement réalisé lors d'une vente, la différence correspond à une valeur latente.
2. Montant qui résulte de la division du capital inscrit par le nombre d'actions existantes.

Valeur de rendement

Valeur d'un bien calculée en capitalisant son rendement présent ou futur, au contraire de la valeur boursière ou de la valeur vénale.

Valeur réelle

Investissement de valeur fixe susceptible d'offrir une protection contre l'érosion du pouvoir d'achat. A part les terrains et les immeubles, les matières premières, les métaux précieux, de même que les actions d'entreprises dont les actifs sont constitués de manière prépondérante de valeurs réelles (immeubles, marchandises), sont également des valeurs réelles.Les immeubles représentent une valeur réelle classique, en ce sens qu'ils reposent sur le facteur de production que constitue le sol, qui est le seul facteur qui n'est pas susceptible d'être multiplié.

Valeurs mobilières

Titres (actions, bons de participation, obligations, etc.) qui peuvent être remplacés (fongibles), étant donné qu'ils sont émis en grand nombre et sous une forme identique; ils sont dès lors parfaitement adaptés au commerce en bourse.

Volatilité

Mesure les fluctuations de cours et les variations de rendement de titres sur une période donnée. Généralement, la volatilité est exprimée par un écart type ramené sur une base annuelle.