Information sur l'adaptation de base technique dès 1er juillet 2017

L'espérance de vie des hommes et des femmes en Suisse n'a cessé de s'allonger durant les années passées, alors que les rendements obtenus sur les marchés financiers n'ont cessé de baisser durant ces dernières années.

En d'autres termes, les revenues pouvant être obtenus grâce aux capitaux sont en baisse tandis que l'argent épargné dans la caisse de pension pour verser les rentes mensuelles doit suffire nettement plus longtemps. Ces deux tendances contradictoires impliquent pour la Caisse de pension des sociétés en Suisse (PK SGS), comme pour beaucoup d'autres caisses de pension en Suisse, que les conditions-cadres actuarielles doivent être ajustées.

Le Conseil de fondation a décidé le 10 janvier 2017 de mesures qui prennent en compte les nouvelles conditions-cadres et visent à garantir durablement la stabilité de la caisse de pension.

La mesure centrale porte sur l'abaissement progressif du taux de conversion de 6,4 % actuellement à 5 % en l'an 2026. Le Conseil de fondation est conscient du fait que cette mesure peut avoir des conséquences majeures sur les prestations de vieillesse, selon la situation personnelle en matière d'assurance.

Ces conséquences ne pourront être compensées que par des cotisations d'épargne  supérieures tant du côté des assurés que des employeurs, raison pour laquelle le nouveau Règlement prévoit de nouveaux plans d'épargne avec des cotisations majorées.

Pour amortir encore davantage les répercussions, des règlementations transitoires ont été décidées, pour lesquelles les employeurs mettent à disposition plus de 80 millions de francs suisses.

Par ailleurs, vous trouvez les principales informations sur notre site internet http://www.pk-siemens.ch/.

 

Zurich, le 10 janvier 2017